Sport en salle partie 1 : le cardio

Salut mes paillettes sportives,

Qui dit rentrée, dit bonne résolution et notamment le reprise du sport. On a souvent tendance à s’inscrire dans une salle, mais on ne sait jamais par quoi commencer.

Cet article date depuis un petit moment et je me suis dit que c’était le bon moment pour refaire le point sur toutes les machines que l’on a tendance à trouver en salle de fitness.

Je vous propose donc un dossier en trois parties : 1 le cardio, 2 le haut du corps et 3 le bas du corps.

On débute avec les machines dites de « cardio-training » que l’on retrouve dans toutes les salles de sport. Avec ces appareils vous pouvez choisir trois types de programmes : temps, calories et distance. Je trouve le principe intéressant car cela permet de se fixer des objectifs.

Voici donc une petite présentation des différents appareils avec leurs avantages et leurs inconvénients :

LE TAPIS

Appareil le plus classique, il propose plusieurs possibilités : marche lente, marche rapide, simulation d’une côte et course.

Avantages : appareil complet. Pour chaque possibilité, on cible une voir plusieurs gammes musculaires et on choisi sa résistance.

Marche à pied : travail cardio-pulmonaire, des articulations en douceur et pas de traumatisme pour les muscles et les tendons 

Côte : travail des mollets, quadriceps, ischio-jambiers et fessiers

Course : travail des mollets, quadriceps, ischio-jambiers, fessiers, abdominaux et développement du cardio-pulmonaire.

Inconvénients : sensation de routine, risque pour les articulations (chevilles, genoux) et douleur au dos.

Ce qu’il savoir : courrez avec une bonne paire de running et hydratez vous régulièrement pendant l’effort. Au niveau du souffle, on inspire une fois par le nez et on expire 2 fois par la bouche.

Le geste idéal : on déroule le pied du talon à la pointe.

LE VÉLO

Autre classique, le vélo permet essentiellement de travailler les jambes (mollets, quadriceps, ischio-jambiers, fessiers) et le cardio-pulmonaire. Le vélo permet notamment de développer les cuisses et les mollets.

Avantages : pas de contraintes pour le dos, choix de la résistance.

Inconvénients : moins complet, il permet de travailler essentiellement le bas du corps, risque pour les genoux.

Le geste idéal : pédalez avec la demi-pointe de votre pied et gardez le dos bien droit.

Astuce : pour positionner votre selle correctement, placez votre talon sur la pédale en position basse et la jambe doit être pratiquement tendue. Si la selle est trop haute, vous risquerez de vous dandiner ce qui est déconseillé pour vos lombaires. IMPORTANT : ne jamais s’avachir sur le guidon.

LE PÉDALO

Cet appareil est une variante du vélo, plus confortable il dispose d’une assise pour le dos.

Avantage : bonne assise, travail des mollets, quadriceps, ischio-jambiers, fessier et abdominaux.

Inconvénients : risque pour les genoux, appareil moins complet que le tapis ou l’elliptique.

L’ELLIPTIQUE

Très simple d’utilisation, cette machine simule les mouvements du ski de fond ou de la marche rapide grâce à ses « pédales » et ses poignées.

Avantages : sans contraintes pour les articulations, cette machine répartie votre poids sur les deux jambes, elle permet également de  travailler l’ensemble du corps aussi bien les bras que les jambes  en passant par le dos et les abdominaux. Accessible à tout le monde, veillez quand même à ne pas avoir de problèmes cardiaque. Vous pouvez également choisir votre résistance à l’effort

Inconvénients : la sensation de trop forcer n’existe pas vraiment avec cet appareil, c’est donc à vous de vous fixer des limites. La posture de l’elliptique veut que vous soyez debout, attention donc à ne pas vous faire mal au dos.

LE STEPPER

Cette machine simule le même geste que lorsque l’on monte un escalier, sauf que celui-ci n’a pas de fin, elle travaille les mollets, quadriceps, ischio-jambiers et fessiers

Avantages : travail de l’ensemble des muscles de la jambe en même temps, choix de la résistance.

Inconvénients : routine, risques pour les chevilles.

LE RAMEUR

Comme le tapis ou l’elliptique cet appareil est complet et tout aussi efficace.

Avantages : il fait travailler l’ensemble de corps et développe le cardio-pulmonaire.

Inconvénients : si problème de genoux et dos (suite à des douleurs dorsale lors de l’assise), cette machine est déconseillée.

LE CARDION WAVE

Simule les mouvements des sports de glisse comme le ski, le roller ou le patinage.

Avantages : travail des jambes et particulièrement des fessiers, idéal pour vous entraîner avant une semaine de ski.

Inconvénients : en fonction des pathologies, cet appareil est déconseillé pour les problèmes de genoux et de chevilles.

A très vite pour la suite du dossier spécial sport en salle

Advertisements

5 thoughts on “Sport en salle partie 1 : le cardio

    1. Merci. Au moins les personnes qui n’ont pas de coach en salle pour leur expliquer les différentes machines peuvent retrouver les informations ici 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s